Réagir en cas de sinistre



Incendie, dégât des eaux, cambriolage… Un sinistre s’est produit dans votre logement ? Réagissez au plus vite pour faire valoir vos droits et être indemnisé.

GIF - 63 octets

Limitez les conséquences

Dès que vous constatez le sinistre, prenez les mesures nécessaires pour éviter toute aggravation.

  • Dégât des eaux : coupez les arrivées d’eau et d’électricité. Si vous avez localisé la source de la fuite, colmatez-la du mieux possible, sans engager trop de réparations dans un 1er temps.
  • Cambriolage : dans l’urgence, remplacez le verrou forcé ou obstruez la fenêtre brisée, pour éviter une nouvelle intrusion. Si vous bénéficiez d’un système de vidéosurveillance, un service de gardiennage peut être mis en place jusqu’à ce que votre domicile soit à nouveau sécurisé.
  • Catastrophe naturelle : le toit de votre maison a été endommagé par une tempête ? Faites poser en priorité une bâche pour éviter que les intempéries ne provoquent de nouveaux dégâts.
  • Incendie : éloignez-vous du feu et appelez immédiatement les secours. Surtout, ne prenez aucun risque pour récupérer certains effets personnels, même après l’incendie !

N’engagez pas de grosses réparations et ne jetez rien !

Dans le cadre de votre assurance multirisque habitation, votre indemnisation sera calculée après évaluation des dommages par un expert. Il est donc important, dans la mesure du possible, de laisser votre logement en l’état. Ne jetez aucun meuble ou objet détérioré, n’entamez aucun travaux, ni même le nettoyage des surfaces ou des biens endommagés. En cas de dépenses urgentes (intervention d’un plombier par exemple), conservez tous les justificatifs (devis, factures, éléments de plomberie remplacés…). Enfin, si vous le pouvez, pensez à prendre un maximum de photos sur le lieu du sinistre.

Déclarez le sinistre

- Prévenez votre assureur au plus tard dans un délai de 5 jours ouvrés après la découverte du sinistre (2 jours ouvrés en cas de vol). Cette déclaration peut être faite par téléphone, puis confirmée par courrier recommandé.
- Portez plainte sous 24 h auprès de la gendarmerie ou de la police, si le sinistre résulte d’un acte de malveillance ou si vous avez été victime d’un cambriolage.
- Informez votre propriétaire si vous êtes locataire.
- Prenez contact avec vos voisins si la fuite provient d’un autre appartement ou si le sinistre déclaré chez vous touche un voisin. Vous remplirez ensemble un constat.

Préparez votre dossier d’indemnisation

Réunissez tous les justificatifs qui faciliteront le traitement de votre demande.

  • Factures des objets endommagés.
  • Devis pour les réparations.
  • Facture d’interventions urgentes déjà réalisées, comme le remplacement d’une vitre brisée.
  • Constats amiables de dégât des eaux.
  • Récépissé de dépôt de plainte.

La vétusté

En cas d’indemnisation, la valeur des objets endommagés peut être diminuée en fonction de leur âge. Un coefficient de vétusté sera alors appliqué à la valeur à neuf de l’objet. Votre assurance habitation peut prévoir une indemnisation « en valeur à neuf » : dans ce cas, l’âge ou l’usure éventuelle des objets ne seront pas pris en compte.


Votre agent général

Éric SCHREINER

1 rue de Vitré
35130 La Guerche-de-Bretagne
Tél. : 02 99 96 21 46
Fax : 02 99 96 10 67
Orias n° 13010304

PNG - 36 ko