Assurance de prêts


Faites des économies en nous confiant vos assurances de prêt

Depuis le 26 juillet 2014 et l’application de la loi Hamon, changer d’assurance de prêt est devenu possible.

La loi Hamon vise les contrats d’assurance ayant pour objet de garantir les prêts mentionnés à l’article L 312-2 du code de la consommation c’est-à-dire les crédits destinés à financer :

  • Les immeubles à usage d’habitation ou à usage professionnel et d’habitation (crédits pour acquisition de ces immeubles, pour financer des travaux si supérieurs à 75K€, pour financer leur construction).
  • L’achat de terrains en vue de la construction d’une maison.

Désormais, vous pouvez changer d’assurance emprunteur dans les 12 mois qui suivent la signature de votre offre de prêt.

Nous occupons des démarches administratives.

Vous êtes maintenant libre de faire des économies…

Pourquoi résilier son assurance emprunteur ?

Seuls 30% des emprunteurs font jouer la concurrence en matière d’assurance de prêt. Pourtant, les tarifs proposés par les assureurs indépendants sont nettement plus attractifs que ceux des banques. De plus, vous bénéficiez d’une couverture « sur mesure » et non d’une l’assurance groupe, qui ne tient pas compte des spécificités de votre crédit.

Les effets espérés de la nouvelle mesure

Bien que la loi Lagarde permette déjà de choisir une assurance de prêt différente de celle proposée par la banque, peu d’emprunteurs font le choix de recourir à cette option… Le plus souvent, par méconnaissance de ses avantages ou par simplicité pour la constitution du dossier bancaire…

Avec la loi Hamon, les législateurs espèrent apporter un véritable avantage aux consommateurs, en renforçant les mécanismes de concurrence.

Lors des débats à l’assemblée sur le projet de loi bancaire, le ministre de l’Économie et des Finances, Pierre Moscovici, avait d’ailleurs souligné qu’une concurrence plus forte sur l’assurance de prêt pourrait offrir à tous les souscripteurs de crédit immobilier des économies substantielles :
jusqu’à 1500 euros sur un crédit de 20 ans, avait-il précisé.

La loi Hamon constitue donc une véritable opportunité, si vous réalisez que votre assurance de prêt vous coûte trop cher !

Une offre globale de courtage d’assurance de prêt en risques aggravés

Qu’est-ce que l’assurance de prêt avec un risque aggravé ?

Le risque aggravé apparait lorsque la personne n’entre pas dans les caractéristiques de la population standard, c’est-à-dire qu’elle présente un taux de sinistres supérieur par rapport à un individu du même âge. Cela peut être du à son âge, son comportement de vie (activités sportives à risques…). Il existe trois types d’assurance de prêt en risques aggravés.

Le risque aggravé de santé

On parle souvent d’assurance de prêt de risques aggravés de santé, lorsque la personne est ou a été gravement malade. La notion de risques aggravés de santé est évolutive, en fonction des modes de vie, des progrès de la médecine, qui rendent assurables de plus en plus de pathologies. Les personnes souffrant de maladie chronique, comme la sclérose en plaque ou autre, entrent également dans cette catégorie de risques aggravés.

Le risque aggravé professionnel

Il s’agit d’assurance de prêt pour les personnes qui présentent un risque aggravé en raison de leur activité professionnelle. En effet, un pompier professionnel a plus de risques d’avoir un accident pendant l’exercice de ses activités professionnelles qu’un comptable.

Pour une demande d’informations sur nos assurances de prêts, cliquez ici

Votre agent général

Éric SCHREINER

1 rue de Vitré
35130 La Guerche-de-Bretagne
Tél. : 02 99 96 21 46
Fax : 02 99 96 10 67
Orias n° 13010304

PNG - 36 ko